mardi 14 janvier 2014

Avoir des enfants n'apporte pas plus de satisfaction que de ne pas en avoir

Le quotidien La Presse publiait hier un article à propos d'une étude américaine qui conclue que

Avoir des enfants n'apporte pas plus de satisfaction que de ne pas en avoir, tout au moins dans les pays riches.

Une conclusion qui ne me surprend guère puisque si on a des enfants sans les vouloir, on doit être très malheureux et que si on en veut sans pouvoir en avoir, ça doit également être très douloureux. Reste que si tout le monde s'écoute et fait ce qu'il-elle a envie de faire sans se laisser faire par la pression sociale, on doit être aussi heureux avec ou sans enfant.

1 commentaire:

Simon Gauvin a dit...

Très beau blogue. En tant qu'homme dans la trentaine qui ne désire pas avoir d'enfant, je me fais souvent rejeté pour mon choix et je n'arrives pas à avoir une relation stable et sérieuse. Comme si le fait de faire ce choix fait inévitablement de nous des monstres cruels et sans morale. Je ne jugerai jamais une personne qui fait le choix d'avoir des enfants, mais j'ai l'impression que faire le choix inverse dans notre société n'est pas considéré comme acceptable. J'espères que d'autres femmes auront le courage de s'affirmer comme child free. Ce que vous faites n'est pas juste une libération du choix des femmes d'avoir ou non des enfants, mais aussi un soulagement pour les hommes qui n'en veulent pas et qui ont l'impression d'être forcé à accepter d'avoir un enfant ne serait-ce que pour avoir une chance de rencontrer une femme... Les rencontres que j'ai fais dans les 5 dernières années m'ont laissé cette impression et pourtant j'en étais sûr: je ne suis pas le seul à avoir fait ce choix. Merci pour ce blog, c'est rassurant. :)

Simon