mercredi 17 juillet 2013

Être mère, un travail fatiguant!

Un récent article intitulé Les mères doivent effectuer 26 tâches avant d'aller travailler me rappelle tout le travail que les mères font. Chapeau, mesdames!

"Les 2 000 mères [anglaises] qui ont répondu au sondage admettent volontiers se sentir bien souvent débordées. Ainsi, 85 % d'entre elles ont déclaré que leur charge de travail peut parfois devenir trop importante [...]. 80% avouent également qu'il leur est parfois impossible de se rappeler tout ce qu'elles doivent faire chaque jour.
Beaucoup regrettent aussi la faible implication de leur conjoint dans les tâches relatives à la famille : 70% des mamans sondées ont ainsi déclaré ne recevoir aucune aide de leur partenaire dans les tâches liées aux enfants."

Par contre, messieurs, il reste encore du travail à faire!

Je tenais à publier les résultats de ce sondage sur mon blog de childfree puisque souvent on m'a écrit pour me dire: "Tu risques de regretter ne pas avoir d'enfant." "Tu ne sais pas ce que tu manques..." Bien, en fait, je crois bien savoir ce que je manque. Je suis déjà débordée sans enfant, je n'ose même pas imaginer ma vie avec 7 heures de tâches quotidiennes de plus!

C'est bien en toute connaissance de cause que nous pouvons affirmer ne pas vouloir d'enfant. En effet, je ne crois pas qu'il est nécessaire d'essayer la vie de famille pour savoir si ça nous intéresse ou non. Je n'ai jamais fait de parachutisme, peut-être, en effet, est-ce ça pourrait me manquer, cependant, me connaissant, ça ne me semble pas du tout intéressant. Je respecte toutefois les parachutistes et admire leur courage. Cette métaphore s'applique quand même bien à notre situation.

Puisque les childfree n'habitons pas dans un vide stellaire, nous avons tous pu constater ce qu'est la vie familiale en voyant comment vivent frères, soeurs, voisins, amis, etc. C'est difficile! Et pour que ce soit moins difficile et plus plaisant, bien, il faut vouloir faire non pas ce sacrifice, allais-je écrire, mais ce changement drastique de vie. Il faut vouloir être souvent à la maison. Il faut vouloir donner toutes ces heures supplémentaires.

Et moi, je suis essoufflée juste à voir les mères aller! Très peu pour moi.

Sur ce, bonne canicule!

6 commentaires:

Anonyme a dit...

C'est désolant de constater que la plupart des tâches reliées aux enfants incombent encore et toujours aux mères. Ces chiffres ne font que me conforter quant à mon choix de vie.

Soit dit en passant, ton blog est excellent et je lis avec plaisir chacun de tes articles depuis le début.

Stéphanie, une fan de ce blog! :)

Mél@nie a dit...

Effectivement, ces tâches me reviennent et c'est vrai que je suis essouflée, au moment où le cadran sonne le matin. L'avantage d'être une mère célibataire, c'est de pouvoir assumer ces tâches, seules, sans grogne envers le conjoint. Parce que les ressentiments ne sont pas bons pour la santé!

Anonyme a dit...

Bonjour Magenta,
Helas tu ne nous apprends rien ! c'est un état de fait que peu de gens pensent a changer.
depuis la nuit des temps on croit que l'enfant est uniquement lié à la mère...mais l'enfant a été concu a deux il me semble...
Dernière réflexion en date : " Mais si, tu va voir si tu as un enfant,ton copain va bien s'en occuper et il t'aidera pour tout..."
Mais c'est cela, bien sur, en oubliant un peu trop vite que le copain n'a pas forcement envie de changer des couches, de préparer le repas, à la rigueur si il peu donner un coup de main pour le ménage et le rangement, le copain a peut être envie de faire autre chose le soir quand il rentre du boulot que d'aider le gamin dans ses devoirs et de passer le week end a reviser son controle de maths. Et moi aussi par ailleurs ! ;)
en tout cas merci pour cet article !
Et je te souhaite une excellente continuation pour la suite ! :)
ps : au sujet du film, le bout du tunnel approche non ? ;)
A quand une release officielle en France ? :))
-M-

Magenta Baribeau a dit...

M: Je ne connais pas encore la date de sortie. Le montage est retardé par le manque de fonds. J'ai mis mon appartement en vente en mars afin de pouvoir terminer le montage (il y en a pour environ 10 000-15 000 $). Malheureusement, je n'ai pas encore vendu et ça prend plus de temps que prévu. C'est donc ce qui me retarde. J'espère avoir vendu à l'automne et, si c'est le cas, je pourrai terminer le film cet automne-hiver et il devrait être prêt au printemps. Pour l'instant, malheureusement, tout est hors de mon contrôle.

Sophia a dit...

@ Magenta. Quel parcours pour faire ce film! c'est un véritable combat! Vraiment je suis en admiration et je te souhaite beaucoup de courage!

Magenta Baribeau a dit...

Merci beaucoup! Il me tombe en effet plein de tuiles sur la tête depuis le début du montage! Je prends mon mal en patience et continue à travailler (du moins mentalement) sur le film jusqu'à ce que je puisse continuer le montage.