mercredi 9 mai 2012

Regretter avoir eu des enfants

Une amie et collaboratrice de ce blog, Catherine Vanesse, a écrit un superbe article sur les parents qui regrettent avoir eu des enfants. En effet, selon une étude, 13 % des parents belges regretteraient leur décision. 

Malheureusement au Québec, on ne possède aucune statistique sur les choix en matière de natalité. Je serais curieuse de savoir le pourcentage de femmes et d'hommes québécois qui ne veulent pas avoir d'enfant, par exemple. Des chiffres montrent que 20% des femmes n'ont pas d'enfant au Québec, mais est-ce un choix ou une fatalité? Quant à ceux qui en ont eu, j'aimerais bien savoir si des anonymes sondés oseraient dire qu'ils regrettent leur choix, le Canada étant quand même un peu plus puritain que la France sur certaines questions, blâmons nos ancêtres anglais...

Je vous invite donc à lire l'article de Catherine ici:
http://www.rtl.be/loisirs/detente/societe/737450/13-des-parents-regrettent-d-avoir-des-enfants

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Je trouve ça honnête, mais c'est quelque part terrible pour l'enfant concerné.

Midinette a dit...

D'une part, on peut le penser, le dire à des proches, mais je pense que ça ne doit par contre jamais arriver jusqu'aux enfants, je trouverais ça atroce que ma mère me dise ça :-\

Je peux comprendre qu'on se dise qu'on aurait pu faire telle ou telle chose sans enfant, mais j'ai du mal à imaginer de réels regrets... j'ai trouvé les premiers temps avec mon fils difficiles, mais ça a tout de même quelque chose de magique de voir son enfant grandir et apprendre... une sorte d'étude sociologique quotidienne !

Anonyme a dit...

C'est vrai, ils n'ont pas demandé à être là, je trouve ça lourd qu'on le leur reproche en plus. Je ne suis pas bien vieille, mais j'ai bien l'impression qu'à l'époque de mes parents, on faisait des enfants parce que 'c'est comme ça'. Ma mère a dit plusieurs fois devant moi qu'un couple sans enfants est un couple raté. Pourtant, malgré qu'on soit une famille nombreuse (>3 enfants), leur couple ne fonctionnait pas depuis le début. Elle ne m'avouera jamais mais je sais (je l'ai senti toute ma vie) qu'elle a souvent regretté m'avoir eue. Il y a en plus ce tabou qu'une mère (jamais le père) qui regrette d'avoir eu son/ses enfants est une mauvaise mère, ce que la plupart des femmes ne veulent surtout pas être. Ca me soulagerait pourtant qu'elle reconnaisse un jour, mais je ne crois pas que ça se passera..

Nikky a dit...

J'ai regretté durant les 3 premières années de vie, suite à une série de problèmes que je ne développerai pas ici par manque de temps. Ce n'est seulement qu'après j'ai commencé à apprécier l'expérience de la maternité. En effet je trouve formidable de voir mon enfant grandir (oui, je sais que pour les "child free" c'est cliché...sauf que c'est tellement vrai!). Cependant, les cicatrices psychologiques post-partum ont laissé des traces au point de ne pas souhaiter renouveler l'expérience. Je culpabilise un peu du fait que notre fille sera enfant unique. Le sentiment de culpabilité a donc pris la place de celui du regret, mais croyez-moi il est nettement moins douloureux à vivre!!

Je vous invite à lire cet excellent texte paru dans La Presse ce matin, il décrit très bien la réalité de certaines mères désillusionnées. Ce texte n'a pas été écrit par moi, mais il aurait pu tant les similitudes sont frappantes. Je remercie d'ailleurs l'auteure d'avoir partagé son expérience. Au moins, nous ne sommes pas seules et ça commence à se savoir.

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201205/10/01-4524114-la-maternite-idealisee.php

Rachelle a dit...

Je suis d'accord qu'un couple peut regretter d'avoir eu des enfants, mais de là à le dire à ceux-ci...moi je suis pour le choix de....et d'assumer ses choix.

Moi j'ai un enfant, le seul regret est de l'avoir eu à 25 ans, sans être établie dans un emploi stable. Je suis retournée aux études lorsqu'elle avait un an, et aujourd'hui, avoir un enfant en bas-âge, je réalise que c'est un frein énorme pour l'avancement dans un emploi, mais j'adore ma fille et la voir évoluer, donc c'est un sacrifice que je suis prête à faire.

Rachelle

Anonyme a dit...

salut
merci pour l'article
shamstabriz
il y a le temoignage d'anemone...

http://www.terrafemina.com/societe/buzz/articles/3591-anemone-l-sans-enfants-jaurais-ete-beaucoup-plus-heureuse-r.html