jeudi 24 mai 2012

Mon printemps érable

Bonjour chères lectrices et lecteurs,

vous pardonnerez mon absence de la blogosphère, je suis un peu occupée à essayer de changer mon pays.

Les Québécois le savent bien, le Québec est en crise et ce depuis plus de 3 mois. Comme beaucoup de gens de ma génération qui ne sont plus aux études, mais qui ont à cœur que notre pays ne devienne pas une dictature ou une nation hyper capitaliste qui ne veut que créer des contribuables sans avoir aucun intérêt envers leur bien-être, je sors dans la rue manifester mon mécontentement.

Mes lecteurs européens commencent peut-être à en entendre parler, surtout ceux qui me suivent sur Facebook et qui me voient publier lien après lien à propos du "printemps érable", de la crise actuelle et des injustices que notre premier ministre (ou dictateur suprême, c'est selon) nous impose, mais laissez-moi résumer la situation.

Depuis novembre 2011, les étudiants contestent une future augmentation des frais de scolarité qui passent du quitte au double sur trois ans. (Le Québec étant la province la plus imposée du Canada, il est normal que nous payions moins que d'autres provinces puisque nos impôts vont, entre autres, à l'éducation.) Depuis mars 2012, le gouvernement fait la sourde oreille aux revendications étudiantes et le conflit est passé de grève étudiant à mouvement social.

Le 18 mai 2012, le gouvernement libéral du Québec a adopté la loi 78 interdisant à tout groupe de plus de 49 personnes de manifester dans les rues sans avoir donné au service de police local l'itinéraire exact, le nombre de manifestants prévus et ce avec un préavis de plus de 8 heures. Toute personne allant dans une de ces manifestations (même s'il n'est pas la personne l'ayant organisée) est donc coupable de prendre part à une manifestation illégale et risque une amende de 1 000 $ à 5 000 $! (Voici le texte de la loi(pdf).) Bref, c'est une loi matraque d'un gouvernement qui refuse de négocier et qui espère arrêter la crise en arrêtant tout le monde au lieu de discuter!

La veille, le 17 mai 2012, la Ville de Montréal a adopté une loi interdisant à quiconque de porter un masque (même loufoque) ou d'avoir le visage caché lors de manifestations.



Le 22 mai 2012, plus de 250 000 citoyens sont sortis dans les rues manifester "illégalement" contre cette loi 78, contre la brutalité policière, contre les arrestations massives, contre le gouvernement fasciste, etc. Hier, plus de 500 personnes ont été arrêtées lors d'une manifestation pacifique!

Très belles photos de la méga manifestation du 22 mai 2012.

Bref, je suis dans la rue moi aussi. Je porte fièrement mon carré rouge. Je lis tous les articles que je trouve sur le sujet et je vous prierais de faire de même.

Le Québec avait la réputation d'être progressiste. Notre démocratie est en péril. On arrête des citoyens pacifistes parce qu'ils sont en désaccord avec l'idéologie du parti au pouvoir. Ça vous rappelle quelque chose, ça?

Bref, j'ai fait le choix de militer pour mon Québec, pour ma patrie, pour l'endroit que j'aime et qui est finalement en train de prendre un virage vers la gauche puisque nous étions rendus si loin à droite. Entre temps, j'ai un peu délaissé mon film. Vous comprendrez que cette cause est plus importante pour le moment. Je suis désolée de devoir vous apprendre que mon film ne sera définitivement pas prêt en juin 2012. Dès que les choses se seront calmées, dès que je ne passerai pas tout mon temps libre après le travail à militer dans la rue, je recommencerai le montage. Je n'abandonne pas mon film, je le mets simplement sur pause quelques semaines. Mais n'ayez crainte, il verra le jour, ce n'est que partie remise.

Si vous voulez en apprendre plus sur le sujet, cet article de Wikipédia est excellent:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ve_%C3%A9tudiante_qu%C3%A9b%C3%A9coise_de_2012

Libération.fr en parle également:
http://www.liberation.fr/printemps-erable-quebec-2012,100159

Le Monde aussi a plusieurs articles sur le sujet:
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/05/24/le-quebec-mine-par-une-crise-sociale-inedite_1706355_3222.html?xtmc=quebec&xtcr=5

(Les autres sur: http://www.lemonde.fr/canada/)

13 commentaires:

Annoyed Montrealer a dit...

I approach your blog with enormous respect. I am also "absent" from my normal day to day because of this mess.
I come from a country where we've known our share of authoritarian regimes, sometimes disguised as democracy, and I've seen what an authoritarian regime is capable of doing: taking over the media, outright murdering people, censorship, murdering journalists, corruption and a long etc.

To the people qualifying Quebec as Rogue, fascist, dictatorial: my Cuban colleagues and myself, invite you to spend two months in our countries living as a normal citizen and experiencing first hand what it is like to be seriously monitored and controlled.

Quebec is very far from being a dictatorship.A law like the one has been passed is in place in cities like Los Angeles and France. I do agree that it is exaggerated and I have signed the petition to overturn it, but it's not something that was pulled out of thin air.

This is a problem caused by MANY ACTORS and I want to share this with you because since you are addressing your international readers I think they should get the complete picture, not just one side.

http://bit.ly/LtgkPb

Je suis desolée de vous écrire en anglais, mais ma rédaction en français n'est pas à l'hauteur de la tienne.

Magenta Baribeau a dit...

Thanks for your comment, though I am noticing you do have a certain bias, as you have a blog against the protests...

That being said, it's not the anti-mask law that we are calling fascist, it's the anti-protest law. Yes, France has an anti-mask policy, which I respect, but they are allowed to demonstrate without being jailed.

Here, they are sending innocent people to jail every day just for demonstrating. People are being assaulted by policemen. This is not normal. This is not how our country was, 3 months ago!

Demonstrators have been gassed instead of so-called "casseurs" or rioters, elderly pedestrians who were at the wrong place at the wrong time were beaten up by the police, people of all ages have been massively arrested and fined huge amounts (over $600) for simply demonstrating peacefully. That is insane! And yes, this is what is currently going on in Quebec!

Annoyed Montrealer a dit...

I'm not against protests.

I am against Bill 78 as it stands. But I was pointing out that a similar law regulating protests exists in several parts of the world, to ensure the safety of everyone. The only reason it didn't exist here is because we never needed one.

I am against the masked bullies that stormed UQAM, I am against student associations not condemning violence done in the name of their cause.

And certainly, I am against the excessive use of force by the police.

We can say that the student associations have no control over what their members do, hence the smoking of the metro, but that can also be said about the police, while most of the police force tries to do their job, some of them will freak out.

But I'm not against protests.

I just want us Montreal citizens to stop seeing this as a problem caused by just one or two people.

There is a lot not being said.

Matthieu a dit...

Malheureusement, ce débat est purement idéologique et ne repose pas toujours sur la raison. Chacun cherche a tirer la couverture de son coté en laissant son jugement critique dans le placard.

Le problème ce n'est pas la gauche ou la droite mais plutôt le fanatisme de certaines personnes. Chacun défend son idéologie (dogme) sans aucune nuance et parfois même avec violence. Résultat, on accuse l'autre de tous les mots de la terre. J'ai entendu des horreurs en provenance des deux camps. Personnellement, je ne veux ni d'un Québec à gauche ni d'un Québec a droite mais plutot d'un Québec capable d'être pragmatique laissant de coté les guerres de couleurs.

Bref je ne porte aucun carré rouge, blanc, noir ou marron. Je refuse simplement de me lier les mains.

Magenta Baribeau a dit...

Je ne voulais pas nécessairement créer un débat idéologique quant aux préférences de chacun, je tenais à exprimer mon point de vue et surtout à expliquer à mes lecteurs le retard de production à cause de mon militantisme :)

Matthieu a dit...

Oh ! Je voulais simplement partager mon opinion! Je croyais que tu voulais ouvrir un petit débat sur la question. Milles excuses.:-)

Magenta Baribeau a dit...

Aucune excuse nécessaire :) J'ai tellement débattu la question en personne et sur Facebook que là, j'en suis un peu lasse, pour être honnête. Chacun a droit à ses opinions, je mets les miennes ici.

Je trouvais juste un peu étrange que les seuls commentaires que j'aie ici soient de gens qui ne sont pas de fidèles lecteurs de ce blog :)

Matthieu a dit...

Je suis un lecteur fidèle de ton blogue. D'ailleurs, je me suis connecté pour connaitre l'évolution de ton projet. J'ai eu une faiblesse à lecture de ton billet. :) A vrai dire je suis moi-même fatigué de ce débat.

Magenta Baribeau a dit...

Je m'exprime mal, moi ce matin. Désolée... Je ne veux surtout pas empêcher mes lecteurs de commenter s'ils le souhaitent :)

Anonyme a dit...

Nous n'intervenons pas car nous ne connaissons pas la situation. Je ne savais même pas qu'il y avait ces problèmes à Québec, il n'est rien mis à ce sujet dans les journaux belges que je lis. Mince alors, moi qui me disais régulièrement que je quitterais bien Bruxelles pour le Québec car à certains moment j'ai l'impression d'étouffer, l'incivisme a fortement augmenté ces dernières années. Bref j'ai apparemment idéalisé le Québec. L'herbe est toujours plus verte ailleurs ;-)

Magenta Baribeau a dit...

Le Québec allait plutôt bien jusqu'à tout récemment. Oui, le Canada entier (et le Québec aussi) tend de plus en plus à droite. Mais la jeunesse a réveillé le Québec et maintenant la population entière semble conscientisée à la corruption, aux mauvaises décisions du gouvernement. Ça ne peut plus continuer ainsi. On est en train d'avoir une deuxième révolution. Notre première était tranquille, la deuxième sera manifestante.

Fleura a dit...

Coucou,

J'ai souvent remarqué que les childfree s'intéressaient de près à l'actualité et que beaucoup d'entre nous étions militants (écologie, politique, etc.).

D'où ma réflexion existentielle du jour sur l’égoïsme bien connu n'est-ce pas des childfree ;)
Qui s'intéressent à ce que va devenir notre société, et ce qu'on va laisser aux générations futures.

Bon courage dans ta lutte (même si bon j'avoue, j'ai super hâte de voir ton documentaire :))!

Fleura a dit...

Coucou,

J'ai souvent remarqué que les childfree s'intéressaient de près à l'actualité et que beaucoup d'entre nous étions militants (écologie, politique, etc.).

D'où ma réflexion existentielle du jour sur l’égoïsme bien connu n'est-ce pas des childfree ;)
Qui s'intéressent à ce que va devenir notre société, et ce qu'on va laisser aux générations futures.

Bon courage dans ta lutte (même si bon j'avoue, j'ai super hâte de voir ton documentaire :))!

Flora.