lundi 16 janvier 2012

Jean-François Mercier ne veut pas d'enfants

Plusieurs personnes m'ont envoyé cette vidéo depuis quelques mois et je me dis toujours: "Oui, il faut que je la mettre sur mon blog." Mais je procrastine et remets toujours à demain. Alors pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, voici le sketch de l'humoriste québécois Jean-François Mercier à propos de ses raisons de ne pas vouloir d'enfant.

Bon visionnement!

6 commentaires:

Justine a dit...

L'accent est un peu compliquée à comprendre pour moi qui suis de France ! et heureusement que je parle Anglais car les Québecois le mélange avec le Français : )
Sketch plein de sincérité et je suis d'accord avec lui. Moi non plus je ne veux pas d'un enfant car je ne voudrais pas lui mentir et surtout lui faire vivre ce que j'en ai enduré à l'école.
J'adore ton blog.

Magenta Baribeau a dit...

Merci. Ceci dit, vieille bataille entre Français et Québécois à savoir qui utilise le plus de mots anglais... Vous dites "building", "parking," "business card", on dit édifice, stationnement, carte d'affaires ;)

Anonyme a dit...

C'est vrai. Encore une bonne raison de ne pas vouloir avoir d'enfants. Les gens qui idéalisent l'enfance sont d'après moi soit ceux qui ont une mauvaise mémoire, soit ceux qui étaient ceux qui donnaient les coups.

Matthieu a dit...

Tout d'abord, je suis d'accord avec Magenta. Il s'agit d'une vieille bataille pour le moins stérile. Dans les faits, les Français utilisent autant de mots anglais que les Québécois (rires).

Sinon à propos du sketch je trouve que Jean-Francois Mercier comme à à son habitude trouve les mots pour ébranler les dogmes bien établis.

Egogramme a dit...

J'ai beaucoup aimé cette vidéo de Jean-François Mercier.

Grâce aux liens, j'ai découvert une autre humoriste québécoise, Cathy Gauthier (elle non plus, elle ne veut pas d'enfants et elle explique pourquoi):
http://www.youtube.com/watch?v=3zw3xUcD7bE

Anonyme a dit...

J'ai eu un enfant, j'avoue que je me disais que ça allait le faire.. Il est autiste et à maintenant 27 ans. La cata bien sûr mais encore moins envie de recommencer. Proche de la cinquantaine, remariée avec un homme qui n'en voulait pas non plus, je ne regrette pas mais je suis très seule...Pas de famille et le peu qui reste nous exclus. Les amis sont parents et vaquent à leurs marmots ou petits marmots. Sincèrement, je suis plutôt triste aujourd'hui et très seule.
Odile