dimanche 14 août 2011

Childfree, mais mariée

Lors de ma recherche pour mon documentaire, je me suis rendu compte qu'être childfree, c'est se positionner plus ou moins volontairement contre un modèle de vie impliquant inévitablement qu'une vie à deux allait inévitablement porter fruit et devenir une vie à trois, quatre ou cinq, bref qu'un couple devait devenir une famille.

Mais qu'en est-il du mariage et des autres institutions sociales bien souvent vues comme obligatoires ? Les childfree se positionnent-ils nécessairement contre tout modèle social ? 

J'ai eu la chance de rencontrer beaucoup de childfree ou d'infertiles volontaires, comme dirait l'auteure de ce blogue québécois, dans le cadre de mon documentaire et j'ai été assez surprise par la disparité des philosophies quant à "la norme." Presque tous les childfree que j'ai rencontrés m'avouaient être hors norme puisqu'ils ne voulaient pas avoir d'enfant, mais que cette norme n'étant pas la leur, ne pas en faire partie ne les dérangeait pas le moindrement.

Mais sommes-nous aussi briseurs de normes quant au mariage et au couple ? La plupart des couples childfree que j'ai rencontrés étaient mariés et vivaient ensemble. Seules quelques personnes poussaient le refus d'obéir au diktat social plus loin et faisaient non pas chambre à part, mais maison à part. 

D'où ma question innocente (alors ne m'étripez pas...) puisque je suis moi-même ambivalante quant au mariage : Comment peut-on être anti normes préétablies de la société en ce qui a trait au couple et toutefois vouloir se marier ? Cette question présume évidemment qu'une des raisons pour lesquelles on ne fait pas d'enfant est politique, ce qui évidemment n'est pas l'affaire de tous.


Bref, mes chers lectrices et lecteurs, êtes-vous mariés ? Que pensez-vous du mariage par rapport à votre non désir d'enfant ?

Enfin, il est difficile de parler mariage sans mentionner le divorce. Saviez-vous que les gens sans enfant divorceraient plus que ceux avec une progéniture?, nous informe cet article du 
http://www.huffingtonpost.com/vicki-larson/are-childfree-couples-doo_b_913051.html. Vous ne m'en voyez pas ébahie, beaucoup de couples restent malheureusement ensemble à cause des enfants (surtout lorsqu'ils sont en bas âge) et qui sait, peut-être que l'impulsivité, la spontanéité et le désir de liberté véhiculé par bon nombre de childfree donnerait aussi une indication quant à la longévité de leur mariage...

13 commentaires:

Anonyme a dit...

Je suis contre certaines normes sociétaires et j'en approuve d'autres. Je suis marié (volontairement et par amour) et ni ma conjointe ni moi ne voulons d'enfants. Notre choix n'a rien de politique et n'a rien d'un geste réfléchi envers la l'idéogie d'un groupe "x" En fait, je comprends un peu le lien possible entre geste politique et mon mode de vie mais je ne le crois pas nécéssaire et je ne le sens pas imposé. Je n'ai pas fait la recherche accomplie par Mademoiselle Maman non merci, mais je crois que de nos jours, ou la spiritualité, le point de vue politique ou le modèle familial est une affaire hyper-individualisée, je pense que le mariage prend un symbolisme différent (puisqu'il est aujourd'hui symbole) pour chaque couple et que la procréation est une décision à part, sans lien avec le fait d'être marié. (Au Québec bien sur). Je vis dans une bulle? Y'a t-il quelque-chose que je ne vois pas?

Anonyme, mais vous pouvez me nommer Nicolas Croze.

Mariposa a dit...

Je n'ai pas d'enfant, ne souhaite pas en avoir, mais je suis mariée. Pour moi, ces choix ne répondent pas au fait de vouloir ou pas être dans la norme. Ne pas vouloir d'enfant n'a d'ailleurs pas vraiment été un choix actif de ma part, je n'en éprouve pas le désir tout simplement. Quant au mariage, il s'agissait pour nous de "concrétiser" notre amour, tout comme nous avons acheté une maison ensemble, cela participe de la construction de notre histoire et n'a rien à voir pour moi avec le fait de faire des enfants. Bien qu'on ait ensuite entendu des remarques du genre "Vous ne voulez pas d'enfants ? Mais pourquoi vous vous êtes mariés alors ?" Ben parce qu'on s'aime, tout simplement!

LM a dit...

Je n'ai pas d'enfant et n'en ai encore jamais voulu lol. J'ai été mariée, le plus important pour moi étant le mariage à l'église, comme un remerciement à Dieu pour le bonheur que nous vivions, et quelque part aussi pour que notre amour soit reconnu aux yeux de tous. Et puis c'est agréable de se transformer en princesse, star d'un jour :-p lol.
Après mon divorce(pas pour une question d'enfant, mais tout autre chose), je pensais que je ne m'y laisserais plus prendre (j'avais d'ailleurs refusé une autre demande lol). Aujourd'hui, je pense que je me marierai avec mon compagnon actuel, même si je ne peux plus le faire à l'église hélas... Pourquoi ? Tout d'abord, pour célébrer notre amour en réunissant tous ceux que nous aimons et qui nous aiment. C'est un magnifique moment à partager. Ensuite pour des raisons plus administratives, car le mariage reste le meilleur moyen de "protéger" son partenaire s'il arrive quelque chose à l'autre (en tout cas en France)... Ce qui me freine (en dehors des frais que cette fête occasionne lol), c'est tous les "alors c'est pour quand ?" auxquels on aura encore plus droit après le mariage, car faire un enfant est la suite logique des choses pour la majorité des gens. On y a déjà droit en ce moment, alors après un mariage, je sais (par expérience donc) qu'on ne va pas nous lâcher avec cette question... Et ça me gonfle déjà ! lol

Anonyme a dit...

Coucou,
Alors pour parler de moi, j'ai 23ans je ne suis pas mariée mais mon compagnon et moi envisageons tres sérieusement de sauter le pas. Peut etre pas tout de suite certes mais quand nous aurons une situation ;) (pour l'instant études oblige...).
Pour moi se marier ne rime pas avec avoir des enfants. Je pense qu'il s'agit de deux choix distincts et on peut tres bien vouloir l'un et pas l'autre. Preuve en est que je désir me marier et que je ne souhaite pas d'enfants, ca ne m'interesse pas. J'ai toujours en tête ce couple de la série Gosth Whisperer vous voyez ? Un couple heureux et sans problèmes, une sorte d'idéale a mes yeux.
Je ne sais pas comment c'est sur ton continent mais en France en tout cas il y a beaucoup de jeunes couples qui ont un enfant et qui ne sont pas mariés il faut croire que les mentalités ont évolués et que pour certains le mariage ne signifie plus grand chose. De meme que si l'on reste 1ans avec une personne les "Et vous le bébé c'est pour quand?" fleurissent de la part des copines... Oui bah pardon mes amies mais c'est pas après un an d’idylle qu'on va faire un enfant, ça c'est de l'inconscience. Enfin pardon je m'emporte un peu et je fais du hors sujet...
Bien a vous
Pikette.

Magenta Baribeau a dit...

Au Québec, depuis plusieurs décennies, on se marie très peu. Il semble y avoir un certain retour aux sources (lire peut-être conservatisme) et les couples se marient maintenant plus que dans les années 80-90.

J'ai personnellement toujours été contre le mariage, je n'en voyais pas le but. Dans ma famille, presque personne ne s'est marié et pourtant les couples ont perduré. Me prouvent en tant qu'enfant qu'on pouvait très bien se passer de cette cérémonie, du symbolisme, etc.

Depuis que les conjoints de fait existent (genre de PACS), on n'a plus besoin du mariage pour avoir droit aux exemptions fiscales, par exemple.

Reste que depuis quelques années, je suis un peu revenue sur mes positions et je vois le mariage, et surtout la demande en mariage, comme le comble du romantisme et j'espère, malgré moi, que ça m'arrivera un jour.

D'où mon questionnement quant au mariage sans enfant... et à la position de tout un chaun vis à vis la nécessité/beauté/etc. de cette union civile ou religieuse.

LM a dit...

Pour revenir sur le PACS face au mariage, le mariage est tout de même plus avantageux, mais pas au niveau ristourne fiscale en fait. Je pense surtout en cas de décès du partenaire/conjoint, de l'héritage qui s'en suit, de la retraite du conjoint que l'on peut percevoir... Je ne crois pas que tout cela soit possible avec un PACS.

Magenta Baribeau a dit...

Chez nous aussi, il y a quelques différences. Par exemple, en cas de séparation d'un conjoint de fait, on n'a pas droit à une pension alimentaire (chose qui ne me fait pas un pli sur la différence, puisque je n'en réclamerai jamais.)

Il semblerait que ce soit un peu la même chose au Québec qu'en France

"Le Code civil ne reconnaît pas au conjoint de fait le statut d'héritier légal et ce, quel que soit la durée de la cohabitation. Lorsqu'un des conjoints de fait meurt sans testament, l'autre n'hérite d'aucun de ses biens."

Bref, si on fait un testament, tout va bien :)

Par contre pour les indemnités, "Si un conjoint de fait décède, l'autre a accès aux mêmes droits et indemnités que les personnes mariées dans les lois précitées."

Côté impôt maintenant:
Les conjoints de fait qui cohabitent depuis plus d'un an ou ceux qui ont un enfant ensemble sont assimilés aux gens mariés pour l'impôt.

Puis pour la solidarité de dettes:
"Aucune solidarité de dette entre conjoints de faits sauf s'il y a endossement ou si les conjoints, au moment d'acheter un bien, prétendent être mariés alors qu'ils ne le sont pas."

(J'ai passé outre ce qui se rapportait aux enfants.)

Source : http://www.avocat.qc.ca/public/iicomparaison.htm

Bref en lisant tout ça, et surtout ce que se "doivent" les époux, ça enlève tout l'aspect romantique que j'aimais... ;)

LM a dit...

Pour l'héritage avec testament, bonjour les frais de succession pour les PACSés, contrairement aux époux, à mon avis... J'ai pas plus creusé le sujet que ça non plus lol.

Et oui, ça perd de son romantisme tout à coup ! mdr

Non mais c'est magnifique un mariage. Le décor, les tenues, les promesses d'amour échangées devant tous, la fête autour de l'amour avec tous ceux qu'on aime, c'est très émouvant ! Je ne regrette pas mon précédent mariage, c'était vraiment un très beau jour et tous mes proches en gardent un excellent souvenir :-)

Il faudra d'ailleurs que je trouve une astuce pour le prochain lol, pour remplacer la cérémonie à l'église par une autre cérémonie plus "officieuse". Je trouve qu'à la mairie, ça manque cruellement de sentiments ! lol Après tout, le temps majoritaire durant la cérémonie à la mairie est passé sur la lecture des articles du code civil...

Poulpeman a dit...

Bonjour,
Je crois que la question du mariage et celle des enfants sont deux problématiques différentes.
Se marier ou ne pas se marier reflète le désir (ou l’absence de désir) d’officialiser une relation face à une autorité administrative ou religieuse (avec éventuellement une composante d’engagement symbolique).
Avoir des enfants ou non, c’est un choix concernant un mode de vie.
La norme sociale est plutôt en faveur du mariage (ou du pacs), mais ça ne veut pas dire que le refus du mariage est dans la continuité du refus d’avoir des enfants. Sinon, il faut aussi se tourner vers la polygamie étant donné que la monogamie est la norme sociale ;)
Bref, je suis childfree et n’ai pas l’intention de me marier. Mais je comprends tout à fait les couples mariés childfree.
Cordialement

Anonyme a dit...

Emilie a dit :

Bonjour, je rejoins l'avis de Mariposa. Nous sommes ensemble depuis 9 ans et avons choisi de nous marier l'an dernier, car je voulais concrétiser notre histoire, et être une famille, on est une famille aussi à 2, même sans enfant!
J'ai également entendu des remarques stupides, du genre "mais vous ne voulez pas d'enfant, alors pourquoi vous marier"? Moi je répondrais "avons nous besoin de nous justifier??". J'ai aussi entendu une perle : "tu tomberas enceinte après 1 an et demi de mariage, c'est comme ça..." Voyons voir, je me suis mariée en mai 2010, il me reste donc moins de 3 mois!! Oups!!
Je rêve...
Pour rester dans le hors norme (puisqu'il paraît que les gens sans enfant sont "hors norme"), nous nous sommes mariés à l'étranger, dans les îles...
Je ne vous explique pas les commentaires de notre entourage, ça vaut les perles cités plus haut...
En conclusion : laissez nous le droit de vivre comme NOUS le souhaitons!

Alaiya a dit...

J'ai envie de dire: "tout pareil"? En effet, je me retrouve totalement dans les commentaires précédents. je suis childfree et je suis mariée. Pour moi, les deux éléments sont totalement dissociables. On s'est mariés parce qu'on s'aime, basta (et aussi pour des raisons purement administratives).

Par ailleurs, quant à parler de norme, je ne crois pas que le mariage en soit toujours une, contrairement justement au fait de procréer. D'ailleurs, il suffit de voir le nombre exponentiel de couples avec enfants mais non mariés pour s'en rendre compte. Aujourd'hui, qu'on se marie ou pas, ne fait plus aucune différence. Le PACS en France a tout de même pas mal changé la donne de ce point de vue, car il permet d'assurer la protection de l'autre sans avoir à passer par l'église (pression familiale le plus souvent, que ne partage pas le couple) ou par Monsieur le Maire (dissoudre un PACS est moins lourd et moins cher que de divorcer).

Donc, non, pas de désir de se conformer à une norme qui de toute manière est en voie de disparition ;)

Anonyme a dit...

Je ne veux pas ma marier - bien que je sois avec mon chum depuis plus d'une décennie - car lorsque tu signes un contrat de mariage (déjà bonjour le romantisme, on se croirait en affaire!!!) eh bien le contrat stipule - du moins il me semble?! - que tu dois procréer.

Et comme on signe en bas du contrat... eh bien c'est certain que je ne pourrais pas remplir mon engagement en ne voulant pas d'enfant!!!

Déjà, nous sommes dans l'âge d'en avoir des enfants (on approche la mi-trentaine) mais si en plus tu es mariée... j'imagine trop la pression!!!!! Berk caca...

Donc, même si à la base je n'aime pas l'idée du mariage, "l'obligation" d'avoir des enfants que cela implique n'est certainement pas pour me faire changer d'idée!

Vive la liberté!!! ;)

Marie-Eve

Anonyme a dit...

Pour moi, les Childfree rejettent complétement la notion de norme, c'est qui les rend "insaisissables et effrayants" aux yeux des gens qui font tout comme les autres.
La question d'avoir des enfants ou de se marier n'obéit donc à aucune norme, mais plutôt à une volonté personnelle.
Enfin, je pense qu'il faut tout de même faire la différence entre mariage civil et mariage religieux, puisque si le mariage civil laisse le choix (malgré la remise du livret de famille), le mariage religieux repose sur al fécondité du couple.
Je suis un homme, j'ai 33 ans, je suis marié et je souhaite ne pas avoir d'enfants.
Anonyme Eric