mardi 26 juillet 2011

Derrière chaque femme sans enfant se cache une histoire

Quel bon timing après mon dernier billet, que de trouver ce superbe article (anglophone) célébrant les réalisations et contributions sociales des femmes sans enfant.
Not everyone has to be a mother in order to contribute to society. That doesn’t make motherhood wrong in any way, or any less selfless or glorious, but neither does it make being childfree freaky.
http://gateway-women.com/2011/07/25/behind-every-woman-without-children-is-a-story/

Petite question en terminant, pourquoi est-ce mieux vu pour une femme de rentrer chez les soeurs (Mère Thérésa) que de choisir de vivre en couple sans vouloir d'enfant ? Une religieuse qui ne travaille pas auprès des enfants et passe sa vie dans les cuisines de sa communauté religieuse est-elle plus utile à la société qu'une femme mariée sans enfant qui travaille en garderie et paye ses taxes ? Et surtout... j'en reviens donc à mon dernier billet : comment peut-on se permettre de juger de l'utilité d'autrui ? Est-on vraiment rendu dans ce type de débat ?

2 commentaires:

Dému a dit...

Bonjour à toutes et à tous...

Je viens de voir sur LCP (lundi 22/08) un reportage très intéressant: "Bienvenue dans le vrai monde des femmes"

A grand renforts de sociologues, chercheurs et intellectuels en tous genres, il décrit ce qu'est réellement la vie d'une femme aujourd'hui: vision qu'elles ont d'elles même, diktat de la minceur, de la perfection, la "bombasse" = bien, belle et bonne..., les inégalités de salaires, la difficulté à accéder aux postes à responsabilités, par rapport aux hommes.

Ce reportage était très révélateur, seulement à AUCUN moment, ils n'ont parlé des femmes qui ne veulent pas avoir d'enfant.

Quel que soit leur parcours (études ou pas), elles veulent toutes se marier et fonder une famille, l'essentiel de la difficulté étant de concilier les deux; tous ont dénoncé le manque de place en crèche, etc...

Ce qui m'a choquée, pour faire court, c'est que pour un reportage qui se veut un miroir de la vie de la femme aujourd’hui, la maternité est obligatoire, et refus de passer par la case bébé n'est pas même évoqué. Quelle que femme que tu sois, tu seras mère... Pour un reportage qui dénoncent les pressions et inégalités sociales...

Je serais curieuse de savoir comment vous avez ressenti ce reportage... pour celles et ceux qui l'ont vu.

PS: J'ai découvert ce blog il y a quelques mois et ca fait du bien de savoir que d'autres femmes (et hommes) ne veulent pas voir d'enfants. Arrivant à la trentaine, les pressions s'accentuent et les quelques fois où j'ai osé donner mon opinion -pour ne pas dire me justifier-, je me suis fait lynchée... merci à vous tous dont les témoignages m'ont sacrément soulagée!

Anonyme a dit...

Je pense qu'on n'a même pas à se justifier quant à notre "utilité" en tant que femme childfree.

Est-ce que les hommes se justifient, eux? Nan...

;)

J'aime beaucoup ton blogue en passant.

=)

Marie-Eve