lundi 1 novembre 2010

Nouveau livre d'Isabelle Tilmant: Ces femmes qui n'ont pas d'enfant.

Le second ouvrage dont je vais vour parler est d'une auteure et femme que j'adore: Isabelle Tilmant. Paru en septembre dernier, l'auteure me dit que Ces femmes qui n'ont pas d'enfant: La découverte d'une autre fécondité sera disponible au Québec à la mi-décembre dans toutes les bonnes librairies.
"Cet ouvrage ouvre à la compréhension nuancée des multiples vécus de ces femmes. Pour certaines, ne pas avoir d'enfant est ressenti comme un deuil éprouvant, voire impossible. Pour d'autres au contraire, reconnaître la légitimité du choix de la non-maternité fait partie de leur quête centrale. Le désir ou non, le projet ou non de devenir mère dépendent avant tout des modèles d'identification de la petite fille : ce seront les fondements de ses aspirations futures et de son propre style de féminité.
Lorsque le deuil de maternité est incontournable, il est important pour la femme de s'ouvrir à la découverte d'une autre fécondité, psychique, qui sera à la base d'un nouvel épanouissement.
Ce livre est conçu pour les femmes et les couples qui s'interrogent sur la place qu'ils souhaitent ou non donner à la parentalité, qu'elle soit biologique ou adoptive. De nombreuses pistes de réflexion leur permettront de développer une pensée plus libre et plus personnelle sur cette question."


D'ailleurs, petit velours personnel, ce bloq que vous lisez en ce moment serait même cité parmi les sites dont l'auteur recommande la visite! :)

J'ai bien hâte de le lire. Et vous, avez-vous eu la chance de le feuilleter? Qu'en avez-vous pensé?

1 commentaire:

Christie a dit...

J'ai adoré !

Ce livre aborde les aspects "childfree" et "childless" de manière très complète et concise.

Isabelle Tilmant détaille les différentes raisons de vouloir un enfant et les raisons de ne pas en vouloir.
Elle fait également la différence entre désir d'enfant, projet d'enfant et enfant imaginaire (les childfree pouvant avoir en eux une image d'enfant imaginaire sans avoir de désir ou de projet d'enfant).
Elle mentionne des témoignages très révélateurs et des échanges entre childless et childfree
dans une curiosité mutuelle contagieuse (après, évidemment, avoir dépassé l'habituelle défense de ses positions).

Au début, je pensais que j'allais rester sur ma faim car ce livre ne traite pas uniquement des childfree mais ce livre m'a laissée dans un esprit de curiosité, d'ouverture et de conciliation. Car, avec ou sans enfants, en voulant ou n'en voulant pas, la question principale n'est-elle pas d'échanger sur les manières (chacun différente) de s'épanouir ? (autre livre d'Isabelle Tilmant)


J'enverrai la table des matières d'ici peu.