mercredi 3 novembre 2010

Nouveau livre d'Élisabeth Badinter: Le Conflit

Paru plus tôt au printemps 2010, on me dit beaucoup de bien du livre d'Élisabeth Badinter: Le Conflit, la femme et la mère publié chez Flammarion. Même les Anglais en ont entendu parler, si on se fie à cet article du Times


Ce bouquin est disponible dans toutes nos grandes librairies québécoises. Je n'ai pas non plu eu la chance de le lire, mais le point de vue de l'auteure m'intéresse grandement puisqu'il examine la maternité comme une forme de servitude.
"Le retour en force du naturalisme – qui remet à l’honneur le concept bien usé d’instinct maternel et fait l’éloge du sacrifice féminin – constitue le pire danger pour leur émancipation et l’égalité des sexes.  
A force d’entendre répéter qu’une mère doit tout à son enfant, son lait, son temps et son énergie, il est inévitable que de plus en plus de femmes reculent devant l’obstacle. Certaines, il est vrai, trouvent leur plein épanouissement dans la maternité, mais la majorité d’entre elles feront un jour le calcul des plaisirs et des peines : d’un côté, une expérience irremplaçable, l’amour donné et rendu et l’importance de la transmission ; de l’autre, les frustrations et le stress quotidien, les inévitables conflits et parfois le sentiment de l’échec. 
Si près d’un tiers des Allemandes restent sans enfant, cela signifie qu’elles trouvent à se réaliser ailleurs que dans la maternité telle qu’on la leur impose. Pour l’heure, les Françaises ont échappé à ce dilemme du tout ou rien. Elles ont su résister aux oukases de certains gourous de la pédiatrie. Tiendront-elles tête aux injonctions des maternalistes solidement soutenues par les plus respectables institutions ? Jusqu’à quand sauront-elles imposer leurs désirs et leur volonté contre le discours rampant de la culpabilité ?"

Je me régale donc déjà à l'idée de m'installer dans un fauteuil avec une tasse de thé sous une couverture bien chaude et de lire ce livre pendant que la neige tombera, cet hiver.

Avez-vous lu cet ouvrage? Avez-vous d'autres livres récents à me recommander? Vos commentaires et réactions sont, comme toujours, les bienvenues!

4 commentaires:

julie a dit...

j'aime beaucoup ce que dit E. Badinter dans ce livre, mais il est ardu à lire, car très argumenté et précisément chiffré. C'est néanmoins un livre très "utile" pour défendre les droits des femmes face aux naturalistes, par exemple. Et cela fait toujours du bien de lire un auteur de cet acabit qui va dans votre sens.

Marie-Laure a dit...

Je l'ai trouvé très léger à lire. Les chiffres aident à comprendre bien des choses. Habitant en France et ayant fréquenté des femmes qui e rabaisser pou mon choix de non-enfant j'ai aperçu ces françaises avec un nouvel oeil. Mais comme je le dis toujours rien ne vaut Le deuxième Sexe de de Beauvoir pour comprendre la société et ce qu'elle accepte.

milimus a dit...

J'ai lu ce livre et même si parfois Mme Badinter verse dans la démagogie (notamment quand elle parle du groupe La Leche), c'est très intéressant. Ce qui est dommage par contre, bien que ce soit normal parce l'auteure soit d'origine française, c'est le fait qu'il n'y ait pas beaucoup de données sur le Québec.

La Mante a dit...

Bonjour,

j'ai lu le livre de Mme Badinter. J'en fais une critique sur mon blog.
Très intéressant votre support.

Pour milimus, Mme Badinter s'est surtout penché sur l'Europe il me semble. Elle parle beaucoup de l'Allemagne.

" les bonnes gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux". Brassens