vendredi 8 octobre 2010

Alors qui est le plus égoïste ? Les childfree ou les parents?

Je n'en peux plus de ce débat. Pour moi, c'est une non-question. Comme si ce devait être soit l'un, soit l'autre. Et si nous étions tous au fond égoïstes? 

Parce que pour être honnête, je ne crois pas connaître une seule personne (mère, non-mère, homme ou femme, croyant ou non) qui soit toujours altruiste, toujours charitable, jamais intéressé ou opportuniste, toujours bienveillant, patient, loyal, faisant passer les besoins d'autrui avant les siens à tout moment de sa vie. Même les saints ne devaient pas être aussi parfaits.



Mais souvent lors d'entrevues par rapport à mon documentaire ou ce blog, on m'a posé la question: "Croyez-vous que ce sont les childfree ou les parents qui soient moins égoïstes?" Je roule alors un peu des yeux et je tente d'exprimer mon point de vue qui est en somme: On s'en fout.


On s'en fout si ma décision de voyager est égoïste. La solution plus altruiste serait en effet de donner tout cet argent à des bonnes œuvres. Vrai. Les parents eux, ne devraient pas acheter plus que x jouets pour leurs enfants et de portables pour leurs ados et au lieu eux aussi contribuer à des oeuvres caritatives. 

Soyons honnêtes, à la base, vouloir des enfants, c'est pour soi, pas pour la planète. Et ne pas en vouloir, c'est aussi pour soi. Bref, nous sommes tous de sales égoïstes, tous autant que nous sommes. Aussi bien dire que nous sommes humains. Synonyme.

Alors arrêtons là le débat, qu'en dites-vous? Ou s'il faut débattre de quelque chose, je suggère qu'on débatte de ce qu'est l'égoïsme/altruisme au fond, si c'est tout noir ou blanc ou si ce n'est pas parfois justifié d'être un peu l'un ou l'autre.

Je vous laisse avec quelques liens pour vous faire réfléchir sur la question:

5 commentaires:

cris a dit...

Bonjour Magenta!

On ne s'est encore jamais parlé (écrit) mais je tenais à te dire que j'apprécie beaucoup ton blog. ça a été d'ailleurs une grande révélation quand je l'ai trouvé il y a un mois de cela: Quoi, cmt ca? j'suis pas la seule?:-)

Pour ce qui est de l'égoisme, c'est vrai qu'on s'en fout au fond.Ce n'est pas une compétition pour être le plus vertueux et puis, il faut être un ptit peu égoiste pour pouvoir être heureux.

"Occupe-toi de ton bonheur parce que personne ne peut le faire à ta place" voilà ce que j'en dis.

francoistremblay a dit...

Le mot "égoiste" ne veut pas vraiment rien dire, au fond, c'est un concept totalitaire (qui tente de réduire tout comportement humain à une seule composante) et donc qui n'explique rien du tout. Il en est de même du mot "altruiste."

En fait, la seule chose qu'on puisse dire du comportement humain, c'est qu'il poursuit les valeurs de l'individu. Mais c'est une phrase quasi tautologique. Ce n'est qu'en examinant les valeurs d'un individu spécifique qu'on peut aller plus loin.

De dire que X est égoiste ou altruiste en vertu de faire partie qu'une catégorie de gens, ce n'est pas raisonnable, en fait c'est très insultant car l'individu bien sûr ne peut pas, et ne doit pas, être réduit à sa seule qualité de "sans enfant" ou "parent", etc. C'est très déhumanisant.

Kchi Megeso a dit...

Avec la surpopulation, la 6e extinction de masse en route, l'avènement du pic d'extration du pétrole, du gaz naturel et l'épuisement des ressources je ne peux que vous encourager sur cette voie! En vivant des vies stériles vous n'engendrerai pas d'autre petit polueur écocidaire. Et ça notre pauvre planète ne peux pas s'en plaindre. Je vous remerci pour mes enfants qui grâce à votre 'suicide génétique' volontaire aurront plus de chance de survivre aux déastres engendrer par cette culture omnicide.

Et j'espère que toutes vos amies suivront votre voie! J'espère que cela deviendra une mode chez les civilisées. Encore bravo et merci!

sam a dit...

Voilà ze question qui revient à chaque fois...non mais faut les voir ces super altruistes qui font des gosses pour se sentir enfin femmes ou hommes, c'est à se demander ce qu'ils étaient avant !

Cette notion est un prétexte pour casser du childfree ou inversement pour prôner le non projet d'enfant...

Oh et puis après tout un égoïste c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi.

Anonyme a dit...

Dans mon entourage, je connais une seule personne qui est sans enfant et qui est heureuse de l'être, c'est la cousine de ma grand-mère, elle a 84 ans et ne regrette pas son choix

A 30 ans, elle est rentrée au service comme gouvernante d'un prêtre et ils ont vécus une longues et belles amitiés de plus de 30 ans jusqu'à la mort de celui-ci.

Ils organisaient des camps pour les enfants, elles s'occupaient de l'intendance.

Ma grand-mère à la fin de sa vie a eu la bonne idée de lui demander de s'occuper de non et 20 ans plus tard elle le fait encore

C'est ma grand-mère bis comme je l'appelle et c'est la personne la moins égoïste du monde et pourtant elle n'a pas eu d'enfant