mercredi 8 septembre 2010

Un restaurant américain affiche "Interdit aux bébés braillards!"

Pour continuer dans la veine de mon précédent billet suggérant des zones childfree dans les avions, je viens d'entendre parler d'un restaurant américain près de la capitale américaine nommé Olde Salty qui a décidé de braver l'opinion publique et afficher un signe dans sa v«itrine: "Screaming Children Will NOT Be Tolerated!" (Les enfants braillards ne seront pas tolérés!)


Depuis quelques jours, cette affiche a créé beaucoup de remous aux États-Unis. Ce restaurant est situé en bordure du fameux Bible Belt américain (voir d'ailleurs le billet que j'ai écrit à propos de mon voyage dans cette contrée lointaine qu'est l'ultra-chrétien Bible Belt américain) et en choque plusieurs. Ce qui ne me surprend guère, dans certains États américains, et surtout loin des grands centres, les gens sont hyper conservateurs et donc pro-famille.

Ceci dit, la propriétaire de Olde Salty n'interdit pas l'entrée de son resto aux enfants, mais demande simplement aux gens qui ont des enfants criards d'aller prendre l'air quelques minutes afin de ne pas nuire aux autres clients. Ce n'est pas un resto "sans enfant", mais ça en fait jaser plus d'un!

Pour ma part, je me demande bien comment un tel restaurant serait reçu à Montréal. J'ai l'impression que ça soulèverait tout un tollé ici aussi. Les gens aiment à croire qu'ils ont tous les droits et que personne ne peut refuser personne même dans des endroits privés. N'empêche que beaucoup de bars refusent de laisser entrer des gens sous prétexte d'un code vestimentaire, plusieurs lieux refusent des animaux, des gens sans souliers/T-shirt, etc. Alors ne nous imaginons pas que nous vivons dans une société sans discrimination. Il y en a. Donc en prenant ceci pour acquis, je suis pour le fait que cette dame, propriétaire de son établissement, choisisse d'afficher clairement ses préférences. Elle ne veut pas d'enfants braillards chez elle, que ceux que ça dérange aillent manger dans un autre casse-croûte (c'est pas ça qui manque aux États-Unis) et si ça peut attirer une nouvelle clientèle qui la soutient dans ses choix, tant mieux pour elle!

Bravo pour le culot de cette dame!

Voici un court reportage de CNN avec la propriétaire du restaurant childfree. Ce n'est pas une enquête de fond, mais ça vaut le détour pour voir la réaction de certaines personnes:
http://www.cnn.com/video/data/2.0/video/us/2010/09/07/dnt.fl.restaurant.policy.wect.html

Et vous? Ça vous choque? Vous l'appuyer? Si vous aviez une boutique, oseriez-vous aller jusqu'à afficher un signe de ce genre?

13 commentaires:

Mr-Pink a dit...

Moi, je pense que c'est passablement différent comme situation que des zones childfree. La propriétaire explique tout simplement ce que tout le monde devrait en fait savoir, simple question de bon sens et de bonne manière. Tu laisses pas ton enfant crier à n'en pu finir dans un lieu public. Tu règles le problème, tu le puni, ou tu t'en va.

Tsé, qu'un enfant chigne un peu, ou braille un peu, pas grave. Mais quand il crie depuis 2 ou 3 minutes, là, tu te dois de régler le problème.

Moi, vous la savez ma solution: la strappe... pour les parents incapable d'élever leurs enfants.

Alice a dit...

Ce qui me choque c'est qu'il faille en arriver là. Qu'il faille dire aux parents:"hé siouplé! Vous pouvez faire taire votre mioche?".
Pour moi c'est une simple question de politesse et de savoir-vivre. On ne laisse pas gueuler son gosse pendant des minutes, voires dans certains cas des heures.

Anonyme a dit...

J'appuie sa démarche. Je pense aussi qu'il faut prendre un peu cette affiche avec un grain de sel (même si le message est bien passé)! Ce qui me désole parfois, c'est plutôt de constater qu'il semble davantage mal vu de soupirer et de se montrer exaspérée d'entendre un jeune enfant pleurer et crier que de remarquer les parents laissant leur progéniture se comporter ainsi en public.

Simon Chalk a dit...

Bravo! Excellente initiative!! J'ai bien hâte de commencer à voir dans les portes des restos des symboles indiquant que les enfants n'y sont tout simplement pas admis. J'adore aller dans les grands restos et quand je me fais déranger par des braillards toute la soirée et que les parents ne font tout simplement rien, alors ça me met vraiment le feu au derrière!!

Anonyme a dit...

j'ai une méthode infaillible, trouvée un jour par hasard: une gamine venait à côté de ma table hurler, manifestement pour attirer l'attention de ses parents, qui faisaient comme si de rien n'était. Je l'ai appelée gentillement, l'ai regardée droit dans les yeux et lui ai demandé si elle voulait que je lui donne une bonne raison de pleurer...tellement efficace que depuis je l'utilise régulièrement!

Anonyme a dit...

Excellente idée, c'est parfaitement insupportable de se faire un resto et d'entendre des enfants crier et courrir partout sans que leurs parents ne lévent le petit doigt !!!

remba1925 a dit...

C'est bizarre comme ce sont souvent les gens qui n'ont pas d'enfant qui vous expliquent commentles élever....
votre choix de vie ne me choque absolument pas, je le trouve même courageux et cohérent, personne n'a à se forcer pour être parent, je ne le trouve pas égoïste,
par contre je trouve que l'aigreur ne devrait pas avoir de place dans votre démarche,
et votre choix de vie n'a pas à impacter ceux qui n'ont pas eu le même désir que vous,
J'ai voulu, désiré à tous prix (et je pèse mes mots) être maman, par deux fois, et mes filles sont la prunelle de mes yeux, ma raison de vivre, sans elles je ne serais pas celle que je suis et je serais très malheureuse,
Je ne vois pas pourquoi je devrais moi m'excuser de mon choix de vie et me "cacher" ou cacher mes enfants, voire les brider ou les museler pour vous rendre la vie plus agréable,
un enfant ça bouge, ça crie parfois, ça braille, ça fait du bruit et cela même si on est des bons parents qui punissons quand il faut, mais bon certains enfants sont plus "actifs" ou "énergiques" que d'autres, et même les plus calmes peuvent avoir leur moments, on fait ce que l'on peut mais ce ne sont pas des robots, parfois il faut aussi accepter que la vie prenne ses droits et ne pas faire de sectarisme,
je le redis je comprends totalement votre choix et ne me donne pas la permission ni de vous juger, ni de vous mépriser pour votre choix, est ce trop que de vous demandez la même compréhension en retour ?

Magenta Baribeau a dit...

Je tiens à mentionner que je ne suis pas anti-enfant et qu'en effet éduquer son enfant relève du domaine parental et devrait donc être fait par les parents. N'empêche que dans nos sociétés actuelles, nombre de parents pratiquent la technique du "laissez-le hurler, il se fatiguera bien vite" sans penser aux autres.

C'est triste, mais si on a un bébé braillard, faudrait penser à ne pas l'imposer à toute la planète quand même. Certains bébés le sont plus que d'autres. Alors aux parents qui n'ont que des petits anges, alors bravo. Quant à ceux qui ont des petits monstres, eh bien tant pis pour vous, mais pendant que la crise se passe, SVP ayez au moins la décence de sortir du resto, salle d'attente, bibliothèque, etc question de ne pas faire chier les autres outremesure. C'est ce qui s'apelle savoir vivre :)

remba1925 a dit...

on ne doit décidement pas fréquenter les mêmes restaurants, moi, sauf cas exceptionnel, il est rare que mes enfants "hurlent" "braillent" ou "fasse chier" (quel terme plein de saveur pour quelqu'un qui n'est pas anti-enfant...) les autres convives au restaurant, de la même façon que je suis rarement dérangée par les enfants des autres au restaurant, mâis peut être parce que mon seuil de tolérance est plus élevé...
Il est clair que je sais aussi prendre mes responsabilités (eh oui tous les parents ne sont pas des être immatures,inconscients laxistes et égoîstes, il y en a même qui élèvent correctement leurs enfants, si, si on ne dirait pas à vous lire mais si..) et que par exemple ma deuxième étant plus bougeon que la première nous sommes beaucoup moins voire pratiquement plus du tout (avant ses trois ans), allé au restaurant avec elle (et le peu de fois où cela nous est arrivé car pas le choix toujours dans des restaurants "familiaux"), parce que non seulement nous ne voulions infliger cela à personne mais il n'y avait aucun plaisir pour nous à passer une soirée sous tension,
Et le peu de fois où mon bébé s'est mis à "brailler" (peut être serait il plus juste de dire pleurer pour une raison qui n'est éventuellement pas futile...ni capricieuse) j'ai été la première génée et j'ai toujours eu la présence d'esprit de sortir pour ne pas imposer cela aux autres (oui oui je n'ai pas eu besoin que les non-parents m'expliquent ce qu'était le savoir vivre, ma maternité ne m'as pas enlevé la petite couche de politesse et de savoir vivre que j'avais avant)
quant à aller à la bibliothèque, sauf celles réservées aux enfants, ça ne me viendrait pas à l'esprit comme à la plupart des parents j'imagine, d'y amener des enfants en bas âge, les fréquentant moi même beaucoup, j'ai rarement vu des petits enfants dans les bibliothèques d'adultes,
Donc peut être faudrait il revoir le seuil de tolérance, parce qu'honnétement j'ai rarement vu autour de moi les scénes que vous décrivez, et peut être que ce que vous prenez pour des braillements ne le sont peut être pas tant que cela ;)
Cela dit je le répète je n'ai absolument rien contre votre démarche je la trouve même exemplaire, mais par pitié, ne demandez pas au monde de s'adapter à votre choix de vie...les enfants existent, ils font partie du monde, de la vie, et cela vous ne pouvez demander à ce que cela change, soyez TOLERANTS.
Les gens sans gêne existent avec ou sans enfants, ils y en a même qui arrivent à géner énormément les autres sans "accessoires", donc ne classez pas le monde en "gentlemen ou women" sans enfants, et parents impolis et sans gêne, c'est un peu trop manichéen pour être vrai, vous ne trouvez pas ?

Estelle Ogier a dit...

Bonjour Magenta,
Pour ma part, j'ai affiché sur la vitrine de l'atelier-galerie de mon mari au Cap d'Agde (station touristique familiale) l'affiche de Démographie Responsable : http://www.demographie-responsable.org/demographie/surpopulation/decroissance-demographie.html
Les réactions des passants et des visiteurs sont étonnantes : colère, rire, admiration, indignation, désir d'acquérir l'affiche, discussion interminable à l'extérieur ou à l'intérieur plus rarement, photographie de l'affiche...
Je pense que la propriétaire du restaurant est parfaitement dans son droit et son devoir d'afficher son seuil de tolérance !
Je te remercie encore Magenta pour ton blog qui est riche et cohérent. Je remercie également toutes les personnes qui commentent ton blog.
Cordialement
Estelle Ogier - Atelier de la Conque - Cap d'Agde

Anonyme a dit...

Tout ce que j'ai à dire c'est qu'on a banni beaucoup de resto qui nous plaisaient beaucoup mon copain et moi car depuis que la loi anti-fumée dans les lieux publiques a été votée, les braillards de gosses se sont multipliés et il est impossible de manger tranquille.

Etant déjà anti-gosse, ben là on est servi!

Anonyme a dit...

"Donc en prenant ceci pour acquis, je suis pour le fait que cette dame, propriétaire de son établissement, choisisse d'afficher clairement ses préférences"
Oui enfin, dans ce cas, cette dame pourrait dire, "c'est mon établissement et je ne veux pas y recevoir de noirs!"

Non là elle n'affiche pas ses préférences, elle rappelle juste le respect que les uns doivent avoir par rapport aux autres et que un gosse qui fait sa crise pendant 10 minutes, on doit lui faire prendre l'air pour pas que tout le resto en pâtisse.

C'est vrai que c'est dingue qu'il faille rappeler quelque chose d'aussi élémentaire...

Anonyme a dit...

Ca serait bien s'il y avait des ciné, restaurants, magasins, et autres lieux sans enfant. Attention j'ai pas dit "si tout les lieux était childfree" seulement quelques uns histoire d'avoir des endroits calme sans crie sans pleure sans enfant. Et surtout sans parent parce qu'un enfant qui parle fort qui fait trop de bruit, c'est pas vraiment de sa faute il n'en a pas "conscience" mais les parents qui répète 15 fois "doucement mon coeurs" et que l'enfant continue....