mercredi 4 août 2010

Bloguer sa maternité, un billet comique d'une mère au sujet des nouveaux parents et Facebook.

Je suis tombée sur ce billet d'une blogueuse en lisant ce que mes amis de Facebook avaient à dire ce soir et j'ai trouvé que cet article valait la peine d'être partagé.

Si, comme moi, vous n'avez pas d'enfant et donc êtes un des rares hurluberlus parmi vos amis et famille à ne pas en avoir ou vouloir, vous roulez peut-être aussi des yeux lorsque vous voyez le visage de vos amis soudainement rajeunir radicalement sur leur profil Facebook, leur personne entière ayant été usurpée par le minois de leur nouveau-né.

Je ne peux m'empêcher de me dire: "Ben, franchement! C'est beau la fierté, n'as-tu plus en tant que mère d'identité propre, que tu es maintenant ton propre enfant?" J'allais rajouter que je n'ai jamais changé ma photo de profil facebookienne par celle d'un de mes chats, mais cette phrase risque de choquer plusieurs de mes amies qui elles, le font. Bref, c'est peut-être plutôt une question de personnalité. Je préfère être moi qu'autre chose.

D'ailleurs c'est autre chose ça, je n'ai jamais compris la fierté de donner naissance. Je peux comprendre qu'un parent soit fier de ce qu'accomplit son enfant, mais que sa naissance soit cause de réjouissance, je n'y comprends rien. Surtout pour les pères en fait. Je conçois que l'accouchement doit être un moment difficile à passer et qu'on est content de s'en tirer à bon compte, mais de là à exhiber son nouveau-né comme étant un accomplissement, je ne comprends pas. Peut-être allez-vous pouvoir éclairer ma lanterne sur ce point.

Bref... ça a l'air que ces comportements Facebookiens agressent même certains parents, c'est ce qu'écrit  (tout en humour) Marianne dans son billet intitulé Bloguer sa maternité: du bon usage de Facebook que je vous recommande, c'est assez rigolo, un genre de quoi faire et ne pas faire lorsqu'on devient parent et qu'on a un compte Facebook.

J'aime particulièrement l'image qu'elle utilise dans cet article:

(Je te mets au défi de mettre à jour ton statut sans parler de ton bébé.)

Et vous? Avez-vous un compte Facebook ou Twitter ou autre réseau social? Rencontrez-vous de tels comportements? Vous agressent-ils?

9 commentaires:

Alice a dit...

Bonjour, j'ai découvert ce blog il y a quelques jours et je l'ai lu de fond en comble je crois. Moi non plus je ne souhaite pas enfanter et ceci est très clair pour moi depuis aussi longtemps que je me rappelle. Mais adopter, plus tard si je suis prête pour ça pourquoi pas. Et je suis encore moins comprise je crois que si je déclarais ne pas vouloir d'enfant du tout. Je crois que certaines personnes pensent que je suis stérile et que j'ai honte de le dire. Et oui, on en est là!

Bref, je voulais réagir à ce billet parce que si je ne me sens pas du tout agressée par les photos de bébé en lieu et place de maman ou même papa, je suis choquée de voir des parents ouvrir des blogs pour parler uniquement de leur bébé en long en large et en travers. Ca me donne la nausée. Je pense à moi bébé et m'imagine à la place des ces enfants: on les voit manger, vomir parfois, sur le pot, parfois nu-e. Je crois, je suis sûre que si mes parents m'avaient fait ça (à mon époque internet n'existait pas donc pas de risque)je leur collerais un procès sur le dos. Comment peut-on exhiber un être humain de la sorte sans lui demander son consentement? Un bébé n'est pas une chose. N'ont-ils pas été bébé et enfant eux-mêmes? Ou ils l'ont oublié. Ou ils prennent leur revanche? Ou alors sont-ils naïfs-ves à ce point?
Parler de ces gosses de temps en temps oui, j'avoue visiter des blogs tenus par des personnes qui sont mères entre autres choses mais elles n'exhibent pas leur progéniture comme un trophée de chasse.

Laetitia a dit...

Bizarrement les blogs ça ne me dérange pas !
Si ça ne nous intéresse pas on ne va pas dessus c'est tout.
Après ça a un côté pratique, ma soeur par exemple en a ouvert un pour faire partager à mes parents l'évolution de leur petite fille (ma soeur vivant à Paris et mes parents en province).

Alors que se farcir les photos de profil et autre évolution de bébé sur facebook c'est gonflant, hormis avoir demandé (ou pas) à être ami(e) avec la mère/le père on a rien demandé et on subit !

Marianne a dit...

Contente que ça vous ait plu ;)

Anonyme a dit...

Ça m'embête et je bloque leurs nouvelles, comme ça je n'ai pas à les voir ni à les supprimer. Dès qu'ils deviennent parents, les gens n'ont plus rien d'intéressant à raconter et ne nous appellent même plus. Je fais de temps en temps le ménage dans mes "amis" et je supprime ceux avec qui je ne parle jamais, les parents en premier.

Mrs. Ogre

Magenta Baribeau a dit...

Alice, je suis bien contente que tu aies découvert mon blog. Contente aussi qu'il te plaise.

En effet, une chance qu'il existe encore quelques mères qui ne sont pas complètement gaga. J'aime ce que tu as dit à propos de celles qui exhibent leur enfant comme un trophée de chasse, c'est exactement ce que je perçois aussi.

La fierté d'avoir un bébé... ça, je ne la comprends juste pas.

***

Laetitia: merci pour ton commentaire. Je suis d'accord avec toi, moi, les blogs, ça me laisse un peu de glace, s'ils ne me plaisent pas, je ne vais tout simplement pas les visiter. À la rigueur je comprends que c'est un outil pour les familles éparpillées aux 4 coins du globe pour se donner des nouvelles de façon plus hi-tech que dans mon enfance :)

Mais les photos de Facebook et toutes les mises à jour: "Mon enfant a 51 jours aujourd'hui!" On. S'en. Tape!

Anonyme a dit...

Pour ma part, je suis agacée par les mamans qui ne mettent que des posts pour recevoir des vagues de commentaires admiratifs de leurs enfants.J'ai le cas d'une amie qui est aux anges lorsqu'une personne lui met que sa fille est la plus belle, la plus adorable, la plus tout... et qui ne veut rien entendre d'autre! Arrêtons la bêtise humaine... Sa fille est exposée non stop aux yeux du monde entier avec tous les risques que cela peut engendrer!

Magenta Baribeau a dit...

Très bon point. C'est vrai que surtout sur Internet, si les parents ne font pas attention et mettent 36 000 photos de leur enfant librement sur des blogs, des gens mal intentionnés pourraient en profiter. C'est triste quand même de devoir songer à ça, mais c'est un très bon point.

Anonyme a dit...

«je suis choquée de voir des parents ouvrir des blogs pour parler uniquement de leur bébé en long en large et en travers.»

Bon point! Et j'ai une question pour ces gens:
Savez vous à quel point on en a rien à foutre!?
Savez vous que ça n'intéresse que vous et peu-être, et je dis bien peut-être certains de vos proches?!

Pour ce qui est de la facheuse habitude de remplacer son portrait par celui de son enfants ça me fatigue. Si vous voulez 'exposer votre bébé mettez sont portrait dans la section 'photos' et garder votre face qu'on vous reconnaisse si on vous cherche!

lebreton a dit...

Bonjour,
j'ai adoré votre billet et tiens a y répondre à mon tour, en tant que gars.
Opinion qui n'engage que moi bien sûr, mais c'est un ressenti qui n'est pas d'hier.
Je crois qu'exhiber à tout prix sa progéniture est une question de souci du regard des autres, bien avant le reste.
Hommes et femmes - qu'importe le sexe, une fois parents se sentent (à tort ou à raison je ne sais pas) davantage "messieurs" ou "mesdames", briscards qui ont roulé leur bosses, reflet de ce qu'on a dû leur faire comprendre (à moi aussi d'ailleurs, c'est pour çà que j'en parle) quand ils étaient (nous étions) enfants.
"Chuis plus vieux donc, tu me dois le respect" ou "t'as pas eu d'enfant alors ferme-là", lancés à la figure sans aucun autre argument.
Exhiber sa progéniture à la terre entière serait donc pour les jeunes parents - peut-être - une manière d'adresser implicitement ces messages-là, de vouloir s'attirer du respect, ce bien plus que de chercher sincèrement à partager leurs joies (compréhensible bien sûr, mais de là à prendre le melon c'est sûr lol) avec les copains.
Vous l'aurez compris, a me fait marrer bien autant que vous xD.
Je n'ai pas d'enfant, mais j'en apprends chaque jour de la vie et vaux tout autre mec de 31 berges à peu près "normalement" constitué mentalement, qu'il soit père ou pas.
J'espère bien sûr avoir un gamin dans un temps x ou y, mais pour l'instant je préfère jouir d'une liberté qui m'a manqué quand j'étais ado et étudiant. Autre chose certaine si enfant il y a, celui-ci ne se fera connaître sur le net que par lui-même, lorsqu'il le désirera lui et lui seul (ou elle seule). Un être humain, qu'il ait 15 jours ou 50 ans n'est pas un objet qu'on déplace, c'est tout.
Bon dimanche et merci encore pour votre article.:)