mercredi 16 juin 2010

Manger des bébés... miam miam!

C'est mon anniversaire aujourd'hui et en fouillant le Net pour trouver des beaux gâteaux, je suis tombée sur... quelques surprises.

Un dicton anglais du type: "Vouloir le beurre et l'argent du beurre" me vient en tête "You can't have your cake and eat it too". Mais par contre, il est tout à fait possible d'avoir son enfant ET le manger!
Ce gâteau a été créé par l'Anglaise Michelle Wibowo comme oeuvre célébrant la naissance d'un enfant. Je vous laisse décider si vous trouvez ce gâteau dérangeant, mignon ou pro-cannibalisme..

Celui-ci, d'une origine inconnue me fait me demander si on doit couper la tête ou les pieds en premier. Bref, je choisis d'en rire, en me demandant qui a pu songer à de tels gâteaux pour des occasions sérieuses... et non pas en ayant des childfree en tête ;)



Ce qui m'amène inévitablement à penser à la placentophagie qui est l'acte, pour un animal femelle, de bouffer son propre placenta après avoir donné naissance. Et si vous l'ignoriez jusqu'à présent, sachez que quelques humaines font de même. Et il doit certainement y en avoir assez pour justifier les nombreux sites anglophones donnant des recettes utilisant un placenta. Coeurs sensibles, s'abstenir. Je suis plutôt ouverte d'esprit et peu de choses me donnent la nausée, mais ça... oui!

Pour terminer, si vous avez aimé le premier "baby cake", vous pouvez voir en accéléré le processus de fabrication de ce gâteau!


10 commentaires:

Estelle Ogier a dit...

Le boulot que ça représente de créer une bizarrerie pareille ! Je pense que la fabricante est perverse ! J'adore ! Merci Magenta...

Mél@nie a dit...

Y'a rien là! Bouffer un placenta? Pfff! Dans 20 ans, tout l'monde aura fait ça! Nous ne sommes que des mammifères après tout ;) L'idéologie naturaliste ne se lasse pas de nous le rappeler.

Tiina a dit...

C'est parfaitement immonde et d'une laideur sans pareille...

Imaginez ensuite la jeune maman brandir un grand couteau pour couper ce gâteau (farci de coulis de fraise?). Une façon acceptabe d'exprimer un désir inavouable?

Eli Larin a dit...

Mais je suis plus dans le camp que c'est dérangeant... Surtout que le premier gâteau est vraiment laid, on dirait un extraterreste qui essaye d'imiter un humain.

Jamed lavy a dit...

C'est ce qu'on appelle un placebo ce genre de truc (eh oui, effectivement, qu'est-ce que c'est raté alors... presque autant qu'un cliché d'Anne Geddes !)

Magenta Baribeau a dit...

Malheureusement la référence m'échappe complètement.

Marianne a dit...

Oh. My. God. D'une laideur sans nom et dérangeant à souhait.

Anonyme a dit...

Voir également le classique de Swift: "Modeste proposition pour empêcher les enfants des pauvres d’être à la charge de leurs parents ou de leur pays.." sur le même sujet (1729 quand même)

cacahuette4000 a dit...

perso j aurais du mal a le manger,mais est magnifique

Marine a dit...

qui veut l'oreille? et le pied? beurk ça me repousserais moi...