mercredi 24 février 2010

Livres "childfree" : Épanouie avec ou sans enfant et L'Envers du landau

Lors de la recherche pour mon documentaire Maman ? Non merci ! j'ai lu plusieurs livres touchant au passionnant sujet des femmes qui ne souhaitent pas avoir d'enfant. J'ai recensé plus d'une trentaine de bouquins sur le sujet (presque tous écrits par des Américaines ou des Européennes) et l'un de mes préférés est sans contredit Épanouie avec ou sans enfant d'Isabelle Tilmant que je vous conseille fortement de lire. Mme Tilmant opte pour une perspective neutre dans ce livre qui raconte du point de vue psychologique tous les mécanismes qui entrent dans le désir ou le non-désir de procréer. Sans aucun jugement, l'auteure nous dévoile les vies de mères qui regrettent, de femmes qui auraient voulu avoir des enfants et qui n'en ont pas eu, et le chapitre me touchant davantage: celles de femmes pour qui la maternité n'était d'aucun intérêt. 



Le grand débat qui me tombe profondément sur les nerfs à savoir de qui est la plus égoïste, celle qui veut vivre une vie libre sans enfant ou celle qui procrée pour se voir dans les yeux d'un enfant est vu d'une perspective tout autre nous expliquant que tout désir de maternité provient d'un désir égoïste, tout comme le refus de la maternité peut provenir d'une vision négative de ce qu'est une mère chez la femme lorsqu'elle était enfant. Bon... je simplifie sûrement un peu trop, mais je vous invite à vous faire votre propre opinion en lisant Épanouie avec ou sans enfant.

D'ailleurs, le premier ouvrage canadien-français sur le sujet des femmes ne voulant pas d'enfant est paru en janvier 2010. Il s'agit de L'Envers du landau écrit par Lucie Joubert, prof à l'Université d'Ottawa. Je n'ai pas encore eu la chance de le lire, j'espère pouvoir l'entamer sous peu. (il est très prisé à la Grande bibliothèque de Montréal et je suis 5e sur la liste d'attente depuis plusieurs semaines). 


Je me questionnais justement, il y a quelques mois, sur l'absence de livres canadiens sur le sujet. Boude-t-on la question de la non-maternité choisie ou est-ce un symptôme flagrant que les non-mères sont encore vues comme une tare si vilaine qu'il ne faut même pas en parler? Bref, je suis heureuse que Mme Joubert tire le voile sur ce tabou.

Avez-vous eu la chance de le lire? Qu'en avez-vous pensé? Je vous livrerai mes pensées sur le bouquin dans les semaines à venir. Je l'ai finalement commandé sur Amazon.

Je vous laisse en vous suggérant l'écoute de l'émission de Christiane Charette du 1er février dernier où était invitée Lucie Joubert pour discuter de L'Envers du landau. Silvia Galipeau  a d'ailleurs eu la primeur d'annoncer la parution du livre le 29 janvier dernier dans La Presse. Et Bazzo.TV en a parlé le 18 février 2010. Je sais, je sais, je suis en retard dans les nouvelles, mais que voulez-vous, j'ai démarré ce blog après la parution du livre... alors tant qu'à être quelques jours en retard, j'en profite pour vous en parler des semaines après tout le monde! ;)

3 commentaires:

Fanie || Artvscraft.net a dit...

Bonjour Magenta,

J'ai terminé le livre et je l 'ai trouvé particulièrement rafraîchissant. J'ai adoré l'humour de l'auteure et son délicieux sarcasme! Il m'a ouvert les yeux sur les messages constants que nous envois la société et la pression constante d'avoir des enfants. Nous vivons définitivement dans une société "pro-natalité" et non pas qui "refuse les enfants" comme certains le clament.
Elle m'a ouvert les yeux également sur certains comportements que j'adoptais face aux enfants pour être "plus socialement acceptable". (Ex: trouver un enfant mignon sur-le-champ et lui faire des "guili-guili"! :-p)

J'ai beaucoup aimer également comment elle compare "projet personnel/créatif" au projet d'enfantement. Comment le fait d'enfanter est sur-applaudi comparé aux autres projets d'une femme.

Par contre, je ne suis pas certaine d'avoir compris le passage sur la charge de travail reléguée aux femmes sans enfants. Je vais devoir relire ce chapître car j'ai trouvé cette partie un peu plus difficile à cernée.

Je ne veux pas te raconter le livre au complet, alors je te laisse le terminer. ;-)

Isabelle Rossignol a dit...

Je dis bravo à ces blog et site sur les Femles et les hommes qui ne veulent pas d'enfants et ne cèdent pas à la pression de la société. Certains l'ont fait et ont fait des enfants malheureux...
Bravo! Il fait assumer ses choix, nul besoin de se justifier, c'est juste la liberté individuelle bordel!

Isabelle Rossignol a dit...

Bravo à ces blog et à ces sites web.
Les femmes et les hommes qui ne veulent pas d'enfants ont évidemment le droit à cette liberté individuelle!!!
Ils sont courageux de ne pas céder aux pressions de la société et de faire des enfants malheureux, car eux n'ont pas demander à venir au monde.
C'est très bien d'assumer ses choix, et ce doit être très lassant de toujours devoir les justifier. Et la liberté bordel
Chacun fait comme il le sent, et quand le couple est d'accord ça ne regarde personne d'autre! Et puis quelle indiscrétion aussi!!
Bravo!