lundi 22 février 2010

Et la stérilisation là-dedans?

Avez-vous déjà songé à la stérilisation chirurgicale pour vous ou votre conjoint? Qu'avez-vous choisi : une vasectomie ou une ligature?


Une dame que j'interviewais pour mon documentaire me dit que la vision des autres face à sa décision de ne pas avoir d'enfant a changé depuis sa ligature. "Lorsque je dis que je ne veux pas d'enfant, on me répond toujours que je vais changer d'idée. Je réponds que ça fait 25 ans que je veux pas d'enfant, mais on ne me croit pas. Mais maintenant, quand je souris et réponds d'un ton assuré que je me suis fait ligaturer, alors là, on me prend vraiment au sérieux. Comme si cette personne comprenait que là, je n'allais pas changer d'idée. C'est vraiment étrange de voir qu'on a cessé de m'infantiliser depuis mon opération."


Je m'intéresse à la question étant moi-même en train de peser le pour et le contre d'une ligature. Mon conjoint, comme sûrement beaucoup d'autres hommes, refuse d'entendre parler de vasectomie. 


J'ignore ce qu'il en est des femmes, mais pour les hommes, le bon fonctionnement de leurs testicules est au centre de leur estime sexuelle et leur assure une certaine virilité... que je comprends mal en tant que femme. Personnellement, je crois bien que je me sentirai aussi femme après ma ménopause que maintenant. Pour moi, féminité ne rime pas avec fécondité.

À ce propos, j'ai bien essayé de trouver un dessin comique traitant de ligature de trompes... en vain. Comme quoi il semblerait bien que la vasectomie exerce sur l'homme un plus grand traumatisme que chez les femmes...




Pour terminser sur une note amusante, je vous invite à écouter la "Vasectomy Song" qu'on a pu entendre dans un épisode de Family Guy


14 commentaires:

katrinaholloway a dit...

je n'ai que des infos anecdotiques, mais il est généralement + facile pour un gars de se faire vasectomiser. j'en connais 2 qui se sont fait vasectomiser avant d'avoir 30 ans. et moi, qui à 23 ans, en ai parlé à 2 de mes médecins? je me suis fait dire d'attendre quelques années, ou carrément que ça arriverait pas tant que j'aurais pas eu d'enfants... heille, le but d'une stérilisation, c'est de PAS en avoir!

je dirais pas que j'ai changé d'idée depuis, mais de ce que j'ai lu sur la ligature, c'est pas sûr à 100%, alors je sais pas si je voudrais me faire opérer pour quelque chose de 99.9% sûr seulement. je préférerais de loin me faire enlever l'utérus, mais là, ça passe encore moins tant que je suis pas en ménopause! ;)

Magenta Baribeau a dit...

En principe, les docs refusent systématiquement toute ligature aux femmes de moins de 30 ans alors qu'il n'y a aucun âge minimal pour les hommes. Ce que je trouve outrageant!

Ils disent que c'est pour minimiser les risques qu'une femme change d'idée... et les hommes? Ils changent jamais d'idée, eux?

Quant au 99%, de ce que j'ai lu, c'est plutôt 99,999997% à peu près. Selon les médecins, à peu près 1 femme sur 10 000 a des chances de tomber enceinte. Ce qui est la même chose qu'avec la pilule.

Tu peux aussi te faire enlever l'endomètre au lieu d'enlever l'utérus au complet (comme ça, nul besoin de prendre des hormones, et tu n'as plus de règles).

bugslady a dit...

J'ai eu la methode Essure, c'est fait par voie natuelle, donc pas de douleur juste un peu d'inconfort. Et c'est couvent pas l'assurance maladie. Mais il a presque fallut que je me batte pour l'avoir, j'avais 35 ans et le médecin voulait me mettre un stérilet pour 5 ans et après passer à Essure. Nah! Pas question.
Normal qu'il ai voulut savoir à quel point j'étais décidé, c'est irrévessible, mais quand même...
Maintenant je dis que je ne peux pas avoir d'enfant, ça règle tout. ;-)

Jamed Lavy a dit...

La stérilisation à visée contraceptive, c'est possible dès l'âge de 18 ans, conformément à la loi 2001. Néanmoins les médecins qui acceptent sans infanlilisation ou mépris en prime sont effectivement assez rares en France, pour ce, je conseille toujours de contacter l'équipe Essure (si cette méthode vous tente) via leur site afin de pouvoir obtenir des adresses fiables.

Magenta Baribeau a dit...

Merci, Jamed. C'est instructif de savoir qu'en France, il est possible depuis 2001 d'avoir accès à la stérilisation dès l'âge de majorité J'espère qu'au Québec où je vis, il en sera de même sous peu.

Adéloise a dit...

Au Québec, demandez à votre gynéco et il vous réfère automatiquement au psychiatre....Je suis écoeurée et très fâchée...!!! Et si vous osez clamer publiquement que vous voulez vous faire ligaturer....eh bien, bonne chance!!! Dernièrement, une poule-pondeuse m'a presque craché au visage....je suis la sorcière du village parce que je ne veux pas d'enfant....

Anonyme a dit...

«À ce propos, j'ai bien essayé de trouver un dessin comique traitant de ligature de trompes... en vain. Comme quoi il semblerait bien que la vasectomie exerce sur l'homme un plus grand traumatisme que chez les femmes...»
Mais non tu as tout faux c'est parce que dans notre société on ne plaisante pas sur les femmes. Sinon on est mysogine, même quand on est une femme soi-même. Je sais de quoi je parle...

Pocky a dit...

(Oui je sais que le sujet est assez vieux mais il m'a interessé ^^)
Mon père c'est fait faire une vasectomie après que lui et ma mère on eut ma soeur vu que ça lui tentait plus d'en avoir et ma mère aurait voulu se faire une ligature sauf que il paraît que ça fait plus mal une ligature qu'une vasectomie.Je sais pas vraiment pourquoi ça fait plus mal,mais apparement mon père a pu retourner travailler après 2-3 jours.Au fait, c'est vrai que les docs refusent de stériliser les femmes de moins de trente ans? si oui,c'est con.Si a 20 ans t'en veux pas d'enfants,y'a pas grand risque que ça change,mettons (le contraire est plus fréquent j'pense) (par là je veux dire : a 20 ans tu veux des ptits,à trente ans t'en veux plus pour x,y raisons) c'est après tout ce que je sais sur le sujet.Bonne soirée ^^

Magali A. a dit...

J'ai une amie qui après son premier enfant s'est faite poser un stérilet. Je voulais avoir des renseignements car ne voulant pas d'enfant, je ne me voyais pas sous pilule toute ma vie et elle m'a dit que de toute façon les médecins n'en posaient qu'aux femmes ayant déjà eu au moins un enfant ! Autrement dit, vous pouvez ne pas avoir d'enfants... une fois que vous en avez eu un !

Magenta Baribeau a dit...

Au Québec, il est très facile d'avoir un stérilet. Beaucoup de mes amies sans enfant en ont un. Lors du rendez-vous annuel, on dit à la doc qu'on songe à avoir un stérilet, elle nous écrit une prescription et le nom d'un docteur qui fait cette procédure (si elle ne le fait pas elle-même) et le tour est joué.

Amandine a dit...

En France, il est difficile d'obtenir un DIU (je préfère ce terme à "stérilet") quand on est nullipare. Les docs français en sont encore à croire que ça provoque des infections et rend potentiellement stérile. Alors même que l'OMS et l'ordre des médecins français admettent le fait que c'est une contraception adaptée à toutes les femmes. Pour la ligature, c'est aussi la croix et la bannière, même si la loi autorise théoriquement ce choix dès la majorité. Avec ou sans enfants, il est dfficile de convaincre un doc, qui aura toujours peur du procès pour mutilation si la femme change d'avis plus tard.
En gros, chez nous, la loi et les dispositifs existants laissent un choix apparemment très libre et large, mais en fait, on reste figé-e-s sur des a priori sans fondements, avec des conséquences forcément graves sur la vie des femmes...

Anonyme a dit...

La raison pourquoi la vasectomie peut être faite a n'importe quel âge, c'est qu'il peut y avoir une opération de "reconstitution".

Pour les femmes c'est définitif. C'est sûr il y a beaucoup de paternalisme a envoyer une femme voir un psychiatre.

Magenta Baribeau a dit...

En fait, non, c'est un mythe. La vasectomie ne peut être renversée que dans 30% des cas et il existe de nombreux sites de chirurgiens vantant les mérites de leur chirurgie pour renverser la ligature de trompes.

Luc [BE] a dit...

Que ce soit pour les femmes ou les hommes, je pense que tout dépend de tomber sur un "bon" docteur.

Quand j'ai eu ma vasectomie (29 ans au moment des faits, sans enfants), je m'étais bien renseigné avant (avec le peu que j'ai pu trouver sur le net) et quand l'urologue m'a questionné, il a bien dû voir que j'avais bien envisagé toutes les implications. Même si je dois dire que le doc m'avait semblé... réticent. Comme l'impression qu'il se disait "je te reverrais dans pas longtemps pour l'opération inverse". Well, don't hold your breath ^^

Pour l'opération, j'ai dû attendre plus longtemps pour le 1er rdv que pour l'opération proprement dite ; 15 jours après l'entretien, je passais sur le billard pour une intervention d'1h (montre en main) et 2-3 jours d'inconfort.

Quand à la question du pourquoi : l'intervention chez la femme me semblait tellement lourde et risquée, je ne voulais pas faire passer ma copine (ou ma blonde, comme on dit chez vous, je crois ^^) par là. Puis les préservatifs, ça casse le rythme d'excitation.
La contraception, c'est l'affaire de la femme ET de l'homme. Y avait moins d'inconvénients pour l'homme donc, j'ai sauté le pas (et aucun regrets).